*
Titre 1-11
blockHeaderEditIcon

1. Leur entrée dans la société - Musique & Danse une piste
Utilisation de la musique et de la danse comme thérapies à Lebenshilfe (Une étude pragmatique depuis trois décennies du point de vue des pays en développement)

Article 1.1-11
blockHeaderEditIcon

Les thérapies basées sur la dance et la musique ont été utilisées à l’Institut Lebenshilfe à Visahkapatnam Andhra Pradesh – Inde en tant que médecine alternative dans la réhabilitation des personnes enfants et adultes avec Déshabilité Intellectuelle. La musique est considérée comme un art divin qui touche l’esprit humain. La dance est une moyen artistique qui s’exprime à travers le mouvement du corps en permettant, une expérience « de la tête aux pieds » pour le danseur et le spectateur.

Top
Article 1.2-11
blockHeaderEditIcon
T. $saraswathi Devi
Lebenshilfe
B. Pavan Kumar, V. Mahalakshmi, M. Kanaka Reddy, V. Sitaranam, Ayesha Begum

 
 306 KO
Langue: Anglais
 
Titre article 2-11
blockHeaderEditIcon

2. Dynamisme de la famille avec des enfants ayant une déficience intellectuelle

Article 2.1-11
blockHeaderEditIcon

Les familles font face à beaucoup de difficultés et font beaucoup d’efforts en s'occupant d’un membre de la famille avec Déshabilité Intellectuelle. Ils rencontrent différents problèmes à différentes étapes. L’attitude de famille face à un enfant avec Déshabilité Intellectuelle est différente de celle exigible vers les autres enfants. Les facteurs environnementaux, sociaux et familiaux comme l’éducation, la structure de famille, la confiance, la gestion de la crise, l’appui social, la santé, les valeurs éthiques, les rôles, les responsabilités et le sacrifice font partie de la personnalité d'une personne.

Dans cet exposé on considère une étude exploratoire concernant le rôle de l'efficacité de la famille qui aide dans les conseils et la consultation des membres de la famille des enfants de défi intellectuels. On l'a présumé que le parent féminin aura de plus hauts points sur l'efficacité de famille que les parents masculins. L'efficacité moyenne secondaire de famille sera rapportée pour l'enfant altéré intellectuel.

La présente étude est une recherche à postériori de facto dans laquelle le rôle de l'efficacité de famille : cette variable a été étudié par analyse qualitative sur des familles avec des enfants avec Déshabilité Intellectuelle. Nous avons utilisé le test d'efficacité de famille de NIMH (2004). Nous avons consideré 120 personnes avec Déshabilité Intellectuelle (60 hommes et 60 femmes) et les familles ont été choisies parmi différentes écoles spéciales de la ville de Coïmbatore. Tous les parents appartiennent au même niveau socio-économique.

Les résultats indiquent que les parents hommes ont besoin plus des parents femmes de consultations pour modifier leur attitude envers leur enfant avec Déshabilité Intellectuelle aussi bien que vers d’autres membres de la famille concernés.

   
Article 2.2-11
blockHeaderEditIcon
D. Sharma & M. Kumar, Special Educators
TEPSE & HEPSN Centre, Jai Narain Vyas University,
 
Jodhpur R. Gunthey, Professor 
Department of Psychology, Jai Narain Vyas University, Jodhpur.

  
 
 97 KO
Langue: Anglais
 
Titre article 3-11
blockHeaderEditIcon

3. Sans un mot... comment soigner les maux

Article 3.1-11
blockHeaderEditIcon

Dans le cadre de ma formation d’infirmière spécialisée en santé mentale et psychiatrie, j’ai pu découvrir l’hôpital de jour du développement mental ( UPDM, Département de Santé Mental et Psychiatrie, HUG Genève )qui accueille des patients ayant un retard mental ou des troubles autistiques avec des comorbidités psychiatriques associées.

J’y ai rencontré Luc. Il a un retard mental léger, ne parle pas, entre en relation par des mouvements de proximité et de distance.

A travers cette situation de soins, le travail en pluridisciplinarité et le lien avec divers concepts m’a permis d’ajuster mes attitudes soignantes, de mieux appréhender les diverses émotions qui font jour.

Cette rencontre questionne la distance relationnelle ; comment l’ajuster afin qu’elle devienne thérapeutique et bienveillante pour le patient.

 
Article 3.2-11
blockHeaderEditIcon
Patricia Guiraudies, Infirmière responsable
Unités hospitalières UPDM - Département de Santé Mental et Psychiatrie
HUG Genève
 
 
 50 KO
Langue: Français
 
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail